• Nos horaire : 9h à 12h - 14h à 18h

Les Écoles de la 2ᵉ Chance (E2C) sont nées pour offrir une solution aux 100 000 jeunes qui sortent du système scolaire chaque année sans diplôme ni qualification et se retrouvent confrontés à la difficulté de rentrer dans le monde du travail. Les stagiaires des E2C sont des jeunes motivés qui ont choisi de saisir une deuxième chance, celle de se construire un avenir grâce à un accompagnement sur-mesure.


LES ORIGINES DU CONCEPT E2C

En 1995, Mme Edith CRESSON (alors Commissaire Européen chargé de la Science, de la Recherche et du Développement et ancien 1er ministre) présente lors du sommet des Chefs d’Etat de Madrid le Livre Blanc Enseigner et apprendre – Vers la société cognitive.
Le projet de bâtir des Écoles de la 2e Chance était inscrit parmi les cinq objectifs transversaux identifiés par le Livre Blanc, “Lutter contre l’exclusion”.
En 1998, la première Ecole de la Deuxième Chance ouvre ses portes à Marseille. En 2000 ouvre celle de Mulhouse, suivi peu de temps après par la Champagne-Ardenne et la Seine-Saint-Denis en 2002.
En 2004, ces Écoles signent aux côtés d’Édith CRESSON, Présidente de la Fondation Édith CRESSON pour les Écoles de la 2e Chance, une « Charte des Principes Fondamentaux » et créent l’association « Réseau des Écoles de la 2eChance ». La Charte des Principes Fondamentaux, que chaque nouvelle École se doit de signer et d’appliquer, résume la démarche et les méthodes qui fondent le dispositif E2C.

 

OBJECTIF : LUTTER CONTRE LE DÉCROCHAGE SCOLAIRE ET ACCOMPAGNER LES JEUNES SANS DIPLÔME ET SANS QUALIFICATION.

La caractéristique forte du dispositif des Écoles de la 2e Chance est de se concentrer sur des franges de la population particulièrement fragilisées : de jeunes adultes, sortis sans diplôme des systèmes d’enseignement classiques et qui doivent, aujourd’hui, faire face à des difficultés sociales et humaines marquées.
Le Livre Blanc, Enseigner et apprendreVers la société cognitive énonce notamment 3 grands principes sur lesquels les Écoles de la 2e Chance fondent leur fonctionnement: 
1. Faire plus pour tenir compte de leur situation sociale et de leur sentiment d’exclusion
2. Associer dès le départ les entreprises à l’effort de formation, en particulier de formation professionnelle
3. Utiliser des pédagogies actives facilitant la mise en action plutôt que l’apprentissage passif

 

L’expérimentation positive des E2C a conduit en 2006 à la publication d’un guide pour l’essaimage du dispositif, et en 2007-2008, à la promulgation de textes législatifs et réglementaires, qui garantissent un cadre national aux écoles. En effet, l’article L 214 14 du Code de l’Éducation (Loi 2007-297 du 5 mars 2007) et son décret d’application (n° 2007-1756 du 13 décembre 2007) concernant les Écoles de la 2e Chance, a témoigné de la volonté du législateur de soutenir et d’institutionnaliser le dispositif.

Aujourd’hui, le Réseau E2C France est un organe technique développé autour de 5 grands domaines d’expertise :
• Gestion du processus de labellisation et des données
• Évaluation et validation du parcours des jeunes
• Structuration des partenariats
• Communication interne/externe
• Études et développement

 

La Fondation Édith CRESSON pour les E2C :

Présidée par Édith CRESSON, la Fondation Édith CRESSON pour les Écoles de la 2e Chance est un partenaire engagé du Réseau E2C France et un soutien constant des Écoles de la 2e Chance. Elle participe au financement de projets culturels, sociaux ou pédagogiques dans le but de favoriser l’intégration sociale, l’insertion professionnelle et l’ouverture sur la société des jeunes.
UN DISPOSITIF INSTITUTIONNALISÉ, RECONNU PAR L’ÉTAT
La loi (article L.214-14 du Code de l’Éducation : loi n° 2007-295 du 5 mars 2007 modifié par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle) précise que les Écoles de la 2e Chance proposent une formation à des jeunes dépourvus de qualification professionnelle ou de diplôme.
Dans le prolongement de la loi, son décret d’application fixe les conditions d’habilitation du label École de la 2e Chance. En accord avec les Ministères chargés de l’Éducation et de l’Emploi, l’association Réseau E2C France est habilitée à décerner ce label à de nouvelles Écoles en fonction de leur conformité au cahier des charges. Le label, élevé au rang législatif, est délivré pour une durée de quatre ans renouvelable.

Objectif E2C

Il s’agit, pour les jeunes, de retourner à l’école avec pour ambition d’accéder aux savoirs et à la qualification, après avoir vécu des échecs et ruptures. C’est une école avec ses contraintes et obligations. C’est un lieu d’apprentissage, d’acquisition des savoirs et des compétences dans un rapport étroit avec les formateurs et les entreprises.

La pratique de l’alternance école/entreprise renforcera l’intégration des jeunes auprès des entreprises par étapes successives :

  • Stages de découverte de métiers et filières ou de confirmation de projet professionnel
  • Stages de développement de compétences
  • Stages de formation professionnelle

Suivez-nous

FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedin